Future Expert

Commissariat aux comptes

Futur Expert propose également un service de commissariat aux comptes. Ce contrôle légal des comptes permet de valider l’exactitude des informations fiscales communiquées par les entreprises et d’y apporter une transparence. Passer par un commissaire aux comptes est une obligation légale dans certains cas, et notamment en cas de contrôle d’une société par une autre société ou lors de l’introduction en bourse d’une société.

Si le commissaire aux comptes est obligatoire pour une certaine catégorie d’entreprises, il peut également être appelé par une entreprise pour faire vérifier et certifier ses comptes de manière totalement volontaire. Cela est particulièrement utile avant de vendre son entreprise et pour rassurer de possibles futurs investisseurs par exemple.

Un audit légal et strictement encadré

Le commissaire aux comptes est chargé par une entreprise d’effectuer la vérification des comptes, également appelé audit des comptes. Il est tenu au respect d’un processus strict défini par la loi. Futur Expert dispose dans ses équipes, de professionnels inscrits à l’Ordre des Commissaires aux Comptes. Seuls ceux étant inscrits à cet Ordre sont habilités à exercer cette profession. C’est donc un métier très encadré et un travail extrêmement pointu qui est demandé à ces experts du contrôle des comptes.

Le commissaire aux comptes n’a pas d’obligation de résultat, c’est-à-dire que si une irrégularité est constatée par la suite, il ne pourra pas être tenu pour responsable. Il s’assure néanmoins qu’aucune grosse manipulation illégale ne soit commise. Cela peut arriver lorsqu’une entreprise en possède une autre et utilise ces deux structures pour optimiser sa fiscalité ou ses flux de trésorerie. 

L’approbation des comptes par un commissaire aux comptes permet à une entreprise de montrer son sérieux et de rassurer de possibles investisseurs. Ainsi, en cas de demande d’un crédit auprès d’un établissement bancaire, de vente d’une part des actions à d’autres investisseurs ou encore lors d’une demande de subvention, la certification des comptes peut débloquer bien des situations.

Faire appel à un commissaire aux comptes : comment le choisir?

La certification de vos comptes par un commissaire aux comptes est obligatoire dès que votre chiffre d’affaires dépasse les 3,1 millions d’euros pour une SARL (2 millions pour une SAS), votre bilan atteint les 1,5 millions d’euros (1 million pour une SAS) ou que vous avez plus de 50 salariés (20 salariés pour une SAS).

Pour faire appel à un commissaire aux comptes, il faut le nommer dans les statuts. Cette nomination implique souvent une modification des statuts si un commissaire aux comptes n’a pas été nommé initialement, lors de la création de la structure. Par ailleurs, la nomination dure 6 ans : il est donc important de faire appel à un commissaire de confiance car il sera difficile de s’en séparer par la suite. 

Chez Futur Expert, nous mettons un point d’honneur à créer un climat de confiance mutuel durable et à vous accompagner tout au long de la durée de vie de votre entreprise. Faire appel à un commissaire de notre cabinet est donc sans aucun doute la meilleure solution pour vous.

Futur expert

Contact

N’hésitez pas à prendre contact avec Futur Expert pour obtenir un rendez-vous ou pour toutes questions relatives à notre activité. Nous nous ferons une joie de vous répondre au plus vite. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le formulaire de contact, envoyer un mail ou encore nous téléphoner : c’est vous qui choisissez !