L’expertise comptable vous ouvre tous les horizons de la finance, de la comptabilité, de l’audit et de la  gestion

C’est LE passeport pour être expert-comptable ou auditeur mais aussi, directeur financier ou contrôleur de gestion.
Le diplôme d’expertise comptable est un sésame pour une carrière professionnelle en France, à l’international, dans un cadre libéral ou dans les plus hautes fonctions financières.
DCG, DSCG, DEC,
… chaque niveau de diplôme donne accès à des métiers différents dans la comptabilité, l’audit, la finance et la gestion, dont le fort développement répond aux besoins économiques du pays.
Ces 3 diplômes offrent de nombreux débouchés et sont recherchés par les recruteurs.

 

Les métiers en cabinet

Le titulaire du DCG ou du DSCG exerce des métiers diversifiés, en équipe et en contact permanent avec les clients du cabinet, dans tous les secteurs de l’économie. Le diplôme d’expertise comptable (DEC) permet l’exercice de l’expertise comptable dans un cadre libéral ou associatif (au sein des associations de gestion et de comptabilité – AGC).

L’expert-comptable assiste et conseille le dirigeant ou le chef d’entreprise pour l’élaboration de ses comptes annuels, mais aussi et surtout pour tous les aspects de sa gestion. Sa mission est contractuelle. L’expert-comptable peut également assister les particuliers dans leurs obligations déclaratives fiscales, sociales et administratives.

Le DEC permet également d’exercer en tant que commissaire aux comptes pour contrôler et certifier la régularité et la sincérité des comptes annuels des sociétés auditées et garantir ainsi la fiabilité de leur information financière. Sa mission est légale. 

Le métier d’expert-comptable

L’exercice de la profession d’expert-comptable est l’une des options offertes par le diplôme d’expertise comptable.

L’expert-comptable accompagne le chef d’entreprise dans la gestion de ses obligations comptables, fiscales et sociales, mais aussi lui apporte son aide et ses conseils pour gérer son activité.

Il est également un chef d’entreprise, à la tête d’un cabinet qu’il manage et développe.

Présents auprès de 2 millions d’entreprises, les 20 000 experts-comptables contribuent activement à la croissance de leurs entreprises clientes.

Les métiers en entreprise

Cadre ou cadre supérieur, directeur administratif et financier, directeur comptable ou informatique, responsable du contrôle de gestion ou du service RH, analyste financier, … les diplômés d’expertise comptable peuvent choisir l’entreprise pour y occuper le plus souvent un poste de haut niveau et à responsabilité. DCG, DSCG et diplôme d’expertise comptable sont très souvent cités par les recruteurs.

Voici quelques unes des possibilités d’emplois en entreprise :

  • assistant comptable (niveau bac + 2 ou 3, DCG) : il et l’adjoint du comptable ou du directeur administratif et financier ;
  • auditeur interne (niveau DSCG) : il étudie les circuits et les flux, il propose des solutions et des aménagements ;
  • gestionnaire de trésorerie : au sein de la direction financière, il a en charge la prévision de la trésorerie et son utilisation ;
  • contrôleur de gestion : il suit le fonctionnement de l’entreprise et établit des processus qui permettront d’avoir des tableaux de suivi les plus précis possible et donc, une meilleure prévision ;
  • directeur financier : il a la haute main sur l’ensemble des aspects financiers de l’entreprise, il prépare les transactions pour le dirigeant ; il est en contact avec l’expert-comptable si l’entreprise fait appel à un expert extérieur à l’entreprise ou avec le commissaire aux comptes lorsque la loi exige son intervention.

Le secteur bancaire, le milieu associatif, celui des collectivités territoriales, le secteur agricole, … sont autant de terrains qui offrent des débouchés aux titulaires de diplômes comptables supérieurs.

En savoir +

D.C.G

Diplôme de Comptabilité et Gestion

En savoir +

D.S.C.G.

Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion

En savoir +

D.E.C.

Diplôme d’expertise comptable

En savoir +

Le métier d’expert-comptable comporte une infinité de missions de natures diverses que l’on peut répartir dans trois grandes catégories, les deux premières s’effectuent dans un cadre contractuel, la troisième répond à une exigence de la loi.

A titre principal :

  • réviser et apprécier les comptabilités des entreprises ;
  • attester la régularité et la sincérité des comptes ;
  • tenir et surveiller la comptabilité des entreprises.

L’expert-comptable intervient en amont de la comptabilité en mettant en place des procédures, en formant le personnel comptable, en participant à l’enregistrement des opérations, ainsi qu’en aval en fiabilisant les comptes annuels (bilan, compte de résultat, documents annexes, etc.). Il accompagne le créateur d’entreprise pour examiner la faisabilité de son projet. Depuis une récente réforme des textes régissant la profession, l’expert-comptable peut assister les particuliers («services à la personne») dans leurs obligations déclaratives fiscales (déclaration des revenus par exemple), sociales et administratives (notamment pour les personnes âgées ou handicapées).

Ces missions sont le cœur de métier de l’expert-comptable.

A titre accessoire

A l’appui de sa mission principale, l’expert-comptable effectue de nombreuses missions d’assistance et de conseil sur la gestion de l’entreprise :

  • établissement des bulletins de paie et des déclarations sociales ;
  • établissement des déclarations fiscales et assistance en cas de contrôle fiscal ;
  • secrétariat juridique des sociétés (dans le cadre des conseils d’administration et assemblées générales par exemple) ;
  • suivi de trésorerie et contrôle budgétaire ;
  • mise en place d’outils de gestion (tableaux de bord, …) ;
  • réorganisation administrative (informatique, gestion du personnel, recrutement…);
  • évaluation d’entreprise ;
  • aide au financement des entreprises (faciliter l’obtention de financements pour les TPE par exemple);
  • conseil en gestion de patrimoine ;
  • conseil à l’export ;
  • conseil en matière de mécénat ; dans le domaine de l’intelligence économique ou du développement durable ;
  • etc.

Ces interventions qui débouchent sur des missions de conseil, se développent de plus en plus et ajoutent de la valeur à la prestation de l’expert-comptable. C’est grâce à sa formation initiale de généraliste de haut niveau que l’expert-comptable peut assurer tout cette palette de missions.